Formations aux métiers du bâtiment

Formations du gros-œuvre

Le travail : « Construire la structure des bâtiments »

 

On associe le gros oeuvre au maçon car c'est encore le béton, la brique, le parpaing et la pierre qui sont le plus souvent utilisés. 

Le maçon réalise des travaux pour tous types de locaux (maison individuelle, petit collectif, logement collectif de grande dimension, bâtiments industriels, locaux commerciaux, locaux tertiaires, etc...) aussi bien dans le cadre de constructions neuves que d'entretien, de réhabilitation et restauration de monuments. Il conçoit et réalise ces constructions en tenant compte de procédés traditionnels. Il met en place les fondations, puis il monte les structures porteuses : murs, poutrelles et planchers, sur lesquels vont s'appuyer la charpente et s'encastrer les portes et fenêtres. Il est largement responsable de la solidité du bâtiment.

 

Il intervient sur le site avant tous les autres. Il prépare le terrain et met en place les moyens logistiques. Puis il commence à construire sur la seule base des plans. Son travail conditionne la qualité du travail de ceux qui vont lui succéder.

 

Le maçon agit sur terrain nu ou en réhabilitation et en grande partie à l'extérieur. Il rencontre souvent de l'imprévu : des canalisations inattendues dans le champ des fondations, un mur à percer plus dur que prévu, des intempéries qui durent... Il doit donc être capable de réagir et de s'adapter, en toute sécurité,   pour le bon déroulement du chantier.

CAP Couvreur

La culture du métier

Le couvreur connaît tous les matériaux et procédés de couverture, adapte leur utilisation au climat et aux traditions régionales. Ses connaissances en géométrie, en métré et en dessin lui permettent de tracer des plans, de calculer la hauteur de recouvrement des tuiles, de déterminer le nombre de rangées.

Des aptitudes physiques et relationnelles

Le travail en hauteur exige naturellement de l'habileté, de la prudence, de l'endurance et le sens de l'équilibre. Enfin, l'esprit d'équipe et le sens des responsabilités sont des qualités très appréciées des employeurs.

Formation du second œuvre

Le métier : « Créer le décor »

Après avoir assaini les supports, le peintre réalise les travaux de revêtement pour protéger et embellir les bâtiments neufs et anciens. A l'intérieur, il peint, pose des papiers peints, des revêtements muraux textiles ou plastiques. Il effectue aussi la décoration. A l'extérieur, il réalise ravalement et protection des façades.

L'environnement : « Donner la touche finale du chantier »

Le peintre est le dernier à travailler sur le chantier, avant qu'il ne soit livré aux clients. Il n'a donc pas droit à l'erreur, d'autant plus que le résultat de son travail est souvent la première chose que les clients voient.

Les qualités requises : « Savoir écouter le client et être très soigneux »

Le client final, celui qui aura l'usage du bâtiment, s'implique fortement dans ce qui sera son décor. Il est demandeur d'informations et de conseils. 

Le peintre doit donc être attentif à ses besoins et savoir l'orienter vers la bonne solution, tout en ayant le respect de sa santé et des règles de sécurité. Au moment de la livraison, il est sensible à la finition d'un travail dans lequel il s'est investi. Le résultat doit donc être particulièrement soigné.

Formation en étanchéité

Le travail : « Protéger des intempéries les bâtiments et les ouvrages d'art »

L'étancheur réalise des revêtements d'étanchéité pour mettre « hors d'eau » les bâtiments et les ouvrages d'art. Il opère sur toutes les parois particulièrement exposées à l'humidité : dalles, toits terrasses, murs enterrés, parkings, réservoirs, tabliers de ponts, canalisations ou tunnels. 

Son travail doit être irréprochable pour éviter tous risques de sinistre. Il intervient en construction neuve après les travaux de gros oeuvre, de charpente, ou de génie civil, ainsi qu'en réhabilitation pour maintenir la qualité des ouvrages.

Les matériaux utilisés : le bitume, le PVC, l’asphalte et les résines.

 

Après vérification des supports, nous pouvons, selon les cas, réaliser différentes tâches : isolation thermique, revêtements d'étanchéité, évacuations d'eau pluviale et joint de dilatation, protection des revêtements ou pose de bardages. 

Les qualités requises : 

➙ Avoir une bonne connaissance des divers procédés

➙ Ne pas avoir le vertige : Du haut des toits, il peut admirer la qualité de ses ouvrages mais cette position dominante est synonyme de prudence. Il doit penser à la sécurité et en respecter les règles. 

➙ Aimer le travail diversifié et bien fait

Please reload

Adresse

13 rue Denis Papin
78190 Trappes

Accueil

Tel : 01 30 16 12 28
Fax : 01 30 62 95 82

Fédération national des travaux publics
Fédératon Française du Bâtiment
Chambre Syndicale Française de l'Etanchéité

Autres

contacts

Linkedin CFM BTP
Région Île de France