Formations Travaux Publics

Canalisateur

Mobilité et capacités d'adaptation

Mieux vaut aimer bouger pour exercer ce métier, car le canalisateur se déplace en fonction des chantiers. Selon l'éloignement des sites, il part pour la journée, parfois pour la semaine. Il faut donc être disponible mais aussi posséder de bonnes facultés d'adaptation pour s'intégrer rapidement à une équipe sur des chantiers variés.

Habileté et résistance

Le canalisateur doit être habile de ses mains et posséder, en outre, des notions en maçonnerie lors de la construction de réservoirs ou de stations de traitement des eaux. Il lui faut aussi être robuste et résistant physiquement, car il travaille en permanence à l'extérieur, quel que soit le temps.

Esprit d'équipe et connaissances techniques

Dans ce métier, l'expérience du terrain prime. La volonté d'apprendre et l'esprit d'équipe permettent d'acquérir l'ensemble des méthodes de travail. Polyvalent et autonome, le canalisateur sait adapter ses techniques à l'environnement d'un chantier. Il maîtrise la lecture de plans et schémas, le guidage d'engins, le traçage d'angles et de pentes, la prise d'aplomb et le niveau. Il est également amené à utiliser des appareils de mesures topographiques.

Constructeur et entretien des routes

Habile et précis

Bien que l'industrie routière soit très mécanisée (finisseur, pelle hydraulique, engins de compactage...), la qualité de finition de l'ouvrage dépend beaucoup du savoir-faire manuel du constructeur de routes. Dans un chantier toujours en mouvement, il doit savoir faire preuve d'initiative, d'ingéniosité et de créativité. Ses gestes sont précis afin de bien respecter les règles de sécurité et les normes de qualité.

Endurant et adaptable

Même si le matériel évolue sans cesse, le métier reste physique. Aimant travailler en équipe et à l'extérieur, il doit aussi être capable de s'adapter à la diversité des situations, aux contraintes du terrain et aux conditions météorologiques. Il fait preuve de polyvalence car chaque chantier est unique.

Ayant l'esprit d'équipe

Le constructeur de routes exerce toujours son métier en équipe et vit au rythme du chantier. Il sait coordonner ses interventions avec celles d'autres professionnels (chauffeur cylindre, chauffeur finisseur, régleur...). Par son action, il relie les hommes entre eux et permet le transport des marchandises.

Chef de chantier

Des compétences techniques

Garant de la qualité technique des travaux réalisés, le chef de chantier propose des méthodes d'exécution et en discute avec le conducteur de travaux. Il mobilise toute son ingéniosité et son intelligence pratique pour essayer de trouver, chaque fois, la meilleure solution. Il doit être rigoureux, organisé et responsable. Il prend facilement des initiatives et a des talents d'organisateur. Enfin, il a une excellente condition physique.

Le sens du contact

Bras droit du conducteur de travaux, le chef de chantier doit avoir suffisamment de charisme et d'autorité pour se faire respecter des ouvriers. Sur les petits chantiers, le relationnel revêt encore plus d'importance puisqu'il faut également coordonner les sous-traitants, traiter en direct avec le maître d'œuvre et participer aux réunions avec le client. 

Le goût des responsabilités

C'est un meneur d'équipes qui a le goût des responsabilités, le sens du management et des relations humaines. Il peut avoir sous ses ordres entre 5 et 15 personnes.

Conducteur de travaux

Méthodique et responsable

Chef d'orchestre, le conducteur de travaux doit gérer son équipe sur le chantier et les problèmes techniques. Il doit être méthodique pour tout mener de front. Bien sûr, il lui arrive de déléguer, notamment au chef de chantier, qui est son bras droit. Mais c'est lui qui devra rendre des comptes en cas, par exemple, de dérive financière. Les responsabilités sont très importantes, aussi bien en termes de sécurité des ouvriers que de responsabilités techniques.

Réactif et dynamique

Il anticipe les problèmes qui pourraient se poser et réagit rapidement face à un imprévu (ce qui arrive la moitié du temps). Un engin qui tombe en panne, des matériaux qui ne sont pas livrés à la date fixée, une tempête de neige, etc. : à lui de prendre les bonnes décisions pour qu'aucun retard ne s'ensuive. Souvent premier arrivé sur le chantier et dernier parti, il se déplace beaucoup et enchaîne de longues journées de travail.

Diplomate et charismatique

Médiateur incontournable entre les différents professionnels mis à contribution sur un chantier (il organise des réunions très régulièrement), il doit toujours se mettre à l'écoute des autres, expliquer ses choix et tout mettre en oeuvre pour préserver une bonne ambiance de travail. Autorité, diplomatie et charisme seront, en l'occurrence, ses meilleurs alliés. Des qualités qui s'acquièrent souvent avec l'expérience.

Please reload

Adresse

13 rue Denis Papin
78190 Trappes

Accueil

Tel : 01 30 16 12 28
Fax : 01 30 62 95 82

Fédération national des travaux publics
Fédératon Française du Bâtiment
Chambre Syndicale Française de l'Etanchéité

Autres

contacts

Linkedin CFM BTP
Région Île de France